La curcumine, principal composé du curcuma et responsable de sa coloration jaune, est un puissant agent anti-inflammatoire. Certaines études conduites en ce moment étudient les effets du curcuma sur différents types de cancer, le diabète, les troubles des articulations arthrose ou les lésions rétiniennes. Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux remèdes naturels anti-inflammatoires qui auront un effet très bénéfique sur votre santé.

Ajoutez-les régulièrement à votre menu de la semaine et faites-vous du bien! Notre corps devrait toujours maintenir un bon équilibre entre les substances qui détruisent les radicaux libres et les processus qui créent ces radicaux libres. You must be logged in to post a comment. Merci pour votre bonne note — nous sommes ravis que vous aimiez cet article. Partagez-le et inspirez vos amis!

Rajeunir la peau du corps naturellement

Josh Axe. TAGS Conseils de nutrition. Josh Axe Dr. Josh Axe est un docteur en médecine naturelle, nutritioniste et auteur passionné. Son domaine de prédilection : l'influence d'une bonne alimentation sur la santé. Consultez tous les articles de Dr. Leave a Reply Cancel reply You must be logged in to post a comment.

Odile Jacob. Si l'on doit les faire cuire, mieux vaut les consommer croquants que bouillis, pour épargner les minéraux magnésium, potassium, calcium et les vitamines C, B9, B1 et B2, E. Les substances végétales protectrices des cellules appartiennent à la famille des polyphénols, en particulier les flavonoïdes.

Il est conseillé de les associer en consommant plusieurs fruits et légumes dans une même assiette. L'abus de sel étant facteur d'hypertension et de maladies cardiovasculaires, il faut impérativement en diminuer la consommation. Donc, méfiance vis-à-vis des aliments industriels qui en contiennent beaucoup.

Comment adopter une alimentation anti-inflammatoire

Bienvenue dans l'assiette, en contrepartie, au potassium. Abondant dans les carottes, concombres, pommes de terre, abricots ou bananes, ce dernier joue un rôle essentiel dans les fonctions cellulaires et participe au renforcement du capital osseux. La digestion des protéines animales libère dans le corps des acides très inflammatoires.

La transformation industrielle "lessive" les aliments de leurs vitamines et oligo-éléments qui, en revanche, sont préservés dans les céréales complètes.

Sachant que leur indice glycémique est meilleur que celui des céréales raffinées, à condition d'en consommer de manière variée et à dose modérée, pour éviter intolérances au gluten ou au blé tendre. Des chercheurs américains ont démontré que l'absorption des caroténoïdes des fruits et légumes s'améliore en présence de bonnes matières grasses, comme les acides gras polyinsaturés oméga-6 et 3.

Le ratio entre ces deux derniers est de 15 pour 1, alors qu'il devrait être de 3 pour 1.

L’alimentation anti-inflammatoire

On peut le rééquilibrer en consommant davantage d'huiles de colza, maïs, soja et noix, et de poisson gras ou encore de fruits secs. Manger chaque jour par exemple une quinzaine de noix, noisettes ou amandes fournit la juste dose d'oméga-3, ainsi que du calcium et des antioxydants.

Et cela ne fait pas grossir, bien au contraire! Certains aliments sont en revanche de gros pourvoyeurs d'acides gras saturés, très inflammatoires viandes rouges et charcuteries, cacahuètes, viennoiseries, denrées industrielles riches en huile de palme, sobrement -dénommées "huile végétale" sur l'emballage. Mieux vaut aller chercher les polyphénols ailleurs que dans les boissons alcoolisées. Car aucune société savante de médecine ne recommande une consommation modérée d'alcool à visée préventive.

En revanche, vive le thé vert, riche en substances anti-inflammatoires, détoxifiantes et antioxydantes! Il a notamment pour intérêt, en cancérologie, de limiter le risque d'apparition d'une résistance aux drogues de chimiothérapie.

Regime alimentaire anti inflammatoire naturelle

Certaines épices limitent la dégradation oxydative de la vitamine E. Ainsi, le curcuma est la substance naturelle qui a chez l'homme la plus forte activité anti-inflammatoire connue. Il faut se méfier des aliments industriels, qui sont particulièrement riches en additifs sirop de glucose, huile de palme, ingrédients hydrogénés ou encore acrylamide. Mieux vaut cuisiner soi-même, avec des ingrédients naturels et variés.

Par manque de temps, on peut toutefois se tourner vers les fruits et légumes surgelés, exempts d'additifs. Les produits laitiers, déséquilibrés en acides gras, provoquent des intolérances, contiennent des facteurs de croissance suspectés de favoriser l'obésité, ainsi que des hormones, ou des précurseurs hormonaux, mis en cause dans l'augmentation de fréquence de cancers hormono-dépendants. Lors des 14es Entretiens de la nutrition de l'institut Pasteur de Lille Juindes experts ont recommandé de limiter la consommation de grillades au barbecue.

La cuisson à la vapeurà l'étouffée ou en cocotte reste la meilleure.