Comme nous l'avons vu plus haut, la dégradation enzymatique du tryptophane donne une série de produits intermédiaires dont les étapes les plus importantes sont, nous le rappelons :. Si nous faisons la même hypothèse que pour la pigmentation mélanique, nous pouvons admettre que, sous certaines conditions génétiques, l'un ou plusieurs de ces produits intermédiaires se polymerise.

Il fallait donc vérifier in vitro, par exemple, que les produits intermédiaires sus-nommés pouvaient donner naissance, par polymérisation oxydative, à des pigments colorés.

Nous l'avons fait plus particulièrement pour l'acide 3. Tous ces produits, y compris le tryptophane, ne donnent, dans les mêmes conditions d'oxydation, que des pigments brun-rouge, orangés ou rouges, et jamais de pigments noirs ou brun-noir.

Dans les mêmes conditions, la tyrosine ne peut pas se polymériser elle- même, pour donner naissance à des pigments colorés. Différenciation des cheveux humains. En tenant compte de ce qui précède, on peut admettre que la race humaine possède des cheveux pigmentés de trois façons différentes :. En conclusion et en prenant comme référence la pigmentation des cheveux, la race humaine se diviserait en trois grands groupes :.

Différenciation des races. Il faut alors, pour différencier les trois races ci-dessus, identifier la nature des pigments présents dans le cheveu et, pour cela, les isoler. Les méthodes sont classiques. On hydrolyse la kératine et recueille les pigments, que l'on purifie pour en éliminer toute trace d'acides aminés.

Pour les pigments mélaniques, nous avons mis la méthode au point. Pour les pigments phéomélaniques, il reste encore beaucoup de problèmes secondaires à résoudre, si l'on veut obtenir d'une manière indiscutable les pigments phéomélaniques, surtout à partir de cheveux qui en contiennent très peu, comme par exemple les blonds clairs nordiques. Il faut aussi éviter, lors de l'hydrolyse des cheveux, la formation de pigments secondaires appelés improprement pigments humiques [8], qui se mélangent aux pigments mélaniques naturels.

Idee viande dietetique

Les méthodes sont d'ailleurs plus qualitatives que quantitatives. Une fois en possession des pigments, il faut établir leur identité. Il nous semble que la meilleure méthode serait une dégradation par étapes, c'est-à- dire une solubilisation ménagée et progressive des pigments, avec identification par chromatographie des produits obtenus. Il paraît évident que l'on ne peut pas obtenir les mêmes produits de dégra. Si l'on obtient dans les deux cas, par les mêmes procédés de dégradation, les mêmes sous-produits, on peut admettre la similitude, sinon l'identité des pigments préparés in vitro et de ceux extraits des cheveux.

Il faut donc étudier avant tout la dégradation progressive et ménagée des pigments du cheveu. Purification des pigments mélaniques. La purification du pigment mélanique est essentielle si l'on veut, par la suite, en étudier les produits de dégradation. Il faut, au moins, en faire disparaître les dernières traces d'acides aminés qui s'y trouvent accrochées, provenant de l'hydrolyse des protéines. L'élimination de ces dernières est longue et laborieuse ; il est nécessaire de pratiquer jusqu'à 8 hydrolyses, pour débarrasser les pigments mélaniques extraits du cheveu de toute trace d'acides aminés — absence que l'on constate par chro- matographie.

On peut donc penser qu'après un certain nombre d'hydrolyses sur le même pigment, on aura éliminé en premier lieu et complètement les acides aminés provenant des protéines kératiniques, pour ne trouver au bilan que les acides aminés provenant de la protéine combinée avec la mélanine.

Tyrosine and pigmentation

Nous avons donc pratiqué un inventaire systématique, à l'aide d'un autoanalyseur Technicon, de tous les jus provenant des hydrolysats successifs, et nous avons constaté qu'au bout de la 5e hydrolyse on ne trouvait pratiquement plus que 4 acides aminés : la phénylalanine, la leucine, l'isoleucine, la valine, ces derniers disparaissant progressivement, ensemble. On peut donc penser que la protéine enrobant les granules mélaniques est la résultante de la combinaison de ces 4 acides aminés principaux, selon un motif qu'actuellement nous ne connaissons pas.

Il existe peut-être encore une méthode de différenciation, qui irait de pair avec celle des monomères pigmentaires, c'est la relation semblant exister entre la couleur des cheveux et les métaux qui s'y trouvent présents. Le fer serait associé à la mélanine dans les couleurs brunes et noires [10]. Le cuivre participerait également à la pigmentation, sans que son rôle quant à la couleur soit défini [11 ].

Les auteurs japonais [12 et 13] en particulier ont pensé qu'il existait un certain rapport entre : d'une part la couleur, et d'autre part les métaux présents qualitativement et quantitativement dans les poils et cheveux. Les noirs seraient riches en cobalt, cuivre et fer, les roux riches en molybdène, les jaunes en titane, les blancs non pigmentés accusant un enrichissement progressif en nickel.

Sans pouvoir tirer aucune conclusion hâtive, il s'avère cependant que cet ensemble biochimique, dans la mesure où il sera systématiquement exploré, doit aboutir à des acquis organiques primordiaux en anthropologie.

Bloch B. Rapper H. Plus les mélanosomes sont gros et remplis de mélanine, plus la peau est foncée. Ce schéma représente un mélanocyte. Il faut savoir que les rayons ultraviolets entrainent une augmentation de la mélanogénèse. Plus les mélanosomes sont nombreux et corpulents, plus la peau est foncée. Reparation seche cheveux marseille de la dispersion des mélanosomes vers les kératinocytes.

De plus, le nombre de mélanosomes produits par le mélanocyte, leur taille, leur concentration en mélanines et la nature de celles-ci ainsi que la façon dont le kératinocyte les répartit au-dessus de son noyau, sont des caractéristiques héréditaires qui influent sur la pigmentation de la peau humaine. Pour savoir si elle joue un rôle dans ce phénomène, il faudra démontrer son implication dans la synthèse de la mélanine ou dans un autre mécanisme responsable de la pigmentation de la peau.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site. Brissette restent à démontrer. Les anomalies portent sur la peau, les poils, les ongles, la glande mammaire, et le thymus. Data correspond to usage on the plateform after The current usage metrics is available hours after online publication and is updated daily on week days.

Free Access. Issue Med Sci Paris. Haut de page Du mélanocyte Rôle du Le premier Références Liste des figures. Dedicated epithelial recipient cells determine pigmentation patterns. Cell ; : — New member of the winged-helix protein family disrupted in mouse and rat nude mutations.

1-2. le mécanisme de pigmentation de la peau

Nature ; : —7. La vie révélée du follicule de cheveu humain. Med Sci Paris ; 22 : — Réparer ou régénérer, il faut choisir… Med Sci Paris ; 23 : —3.