Ta psychologue t'a parlé à un moment ou un autre d' antidépresseur? Zyprexa fait gonfler comme tu le constate, comme la plupart des tranquillisants majeurs. Que dietetique betterave rouge hypertension du Zyprexa avec du recul? Bonsoir Pierre et prescripteur.

Je prend uniquement de l' Olanzapine Zyprexa en 10 mg le soir. Pour ce qui est des antidépresseurs je lui ai demandé récemment et elle m'a dit que j'en ai pas besoin. Elle ne sait pas si j'ai une schizophrénie ou des troubles bipolaires.

Ça se trouve je n'ai aucun des deux??! C'est sûr que le Zyprexa fait gonfler. Je pense avoir pris pas mal de poids. Parfois après un repas il peut m'arriver d'avoir encore faim une heure après. Aussi, ça assome pas mal par moment. Je suis fatigué de bonne heure le soir. Bonsoir Indavoid, Je ne suis pas médecin, et il faut bien que tu comprennes que les gens répondent tous différemment aux neuroleptiquesque ce soit aux effets recherchés comme aux effets secondaires.

Il se dégage cependant des "grandes tendances", qui peuvent quand même être fausses individuellement. Pour les traitements que tu évoques : l'abilifiy est considéré comme le neuroleptique le moins sédatif. Il ne convient pas à tout le monde, car il rend certains patients anxieux, et peut effectivement plus gêner le sommeil que les autres neuroleptiques. Le Risperdal est un neuroleptique atypique, tout à fait dans la même veine que le Zyprexa ou que le Xeroquel.

Chez mon mari, c'est celui qui lui provoquait le moins d'effets extrapyramidaux mais encore une fois cela dépend énormément des personnesil a été content de pouvoir arrêter le Lepticur pendant toute la durée de son traitement. La substance active du Xeplion est un métabolite de celle du Risperdal. Ce sont donc deux traitements proches. Le Trevicta, c'est une forme "méga retard" du Xeplion, c'est une injection tous les 3 mois à la place d'une par mois. Il faut déjà bien supporter le Xeplion pour l'envisager, mais elle permet de ne pas se soucier du traitement au quotidien et de moins se sentir "sous traitement".

Pour le fait qu'il y ait ou pas une accoutumance aux neuroleptiquessi j'ai bien compris c'est un débat ouvert, car c'est un fait que certains patients doivent augmenter les doses pour ressentir les mêmes effets bénéfiques qu'en début de traitement; c'est ainsi que mon mari a "usé" 4 neuroleptiques depuis qu'il est malade il espère qu'un jour il pourra reprendre du Risperdalniveau effets secondaires c'est ce qu'il supportait le mieuxCependant ce phénomène est peut-être simplement dû aux fluctuations de la maladie, quelle qu'elle soit.

Est-ce que tu dois continuer? Changer de traitement? Ces questions t'appartiennent avec ton psychiatre. Tu as son avis sur la question. Tu peux toujours prendre celui de ton généraliste, de ton psychologue et éventuellement celui d'un autre psychiatre si tu le souhaites.

Salut, Lorsque tu décides d'entamer un suivi, il est impératif que le courant passe entre le professionnel et son patient. Il est certain que tu doives te sentir en confiance afin de pouvoir te livrer. A l'image de l'achat d'une paire de chaussures, ce n'est pas forcément la première paire que tu vas trouver à ton gout. Il sera nécessaire de les essayer et une fois achetées, elle sont encore garantie au cas où elle ne t'iraient pas ou qu'un défaut fasse qu'elles ne te conviennent plus.

Et il ne faut pas avoir de scrupules à changer de professionnel si la confiance n'est pas totale ou que tu te sens mal à l'aise avec cette personne au bout de quelques rendez vous.

En ce qui concerne la pathologie, c'est plus compliqué qu'il n'y paraît Premièrement, il ne s'agit pas d'une maladie comme le diabète où dans mon cas, elle a facilement été diagnostiqué avec de simples prises de sang.

En ce qui concerne les pathologies dites psychiatriques, il est possible et cela arrive souvent que les professionnels ne soient pas d'accord entre eux et ne tombent pas sur un consensus.

Et petite cerise sur le gâteau, les psychiatres ne soignent pas les mêmes pathologies avec les mêmes médicaments. C'est là que les pathologies psychiatriques sont vraiment à part car pour reprendre l'exemple du diabète, il n'y a pas moults médicaments qui peuvent faire l'affaire Alors qu'il existe un nombre très importants de neuroleptiquesbenzodiazepines et d' antidépresseurs qui peuvent faire l'affaire ou pas pour soigner le patient.

Le problème de poser son propre diagnostic est le risque de vouloir faire de l'automédication à l'aide des diffèrentes lectures sur internet ou ailleurs. Hors, l'usager n'est pas un professionnel de santé et même s'il participe à l'élaboration de son traitement médicamenteux en avertissant le toubib des diffèrentes réactions aux médicaments qu'il prescrit, c'est le professionnel qui doit choisir la piste médicamenteuse qui lui parait la plus appropriée.

Et on en revient à la notion de confiance entre le patient et le docteur. Pour ce qui est des effets secondaires, ces familles de médicaments en possèdent généralement beaucoup.

C'est pour ce motif que lorqu'une molécule est supportée, il est préférable de faire évoluer ses habitudes plutôt que de switcher vers un autre médicament. Dans ton cas, tu consommes un neuroleptique atypique qui possèdent deux effets indésirables important L'obésité et le diabète. Je te,conseille dans un premier temps de faire une prise de sang régulière une fois tous les trimestres afin de vérifier que ton taux sanguins de glycémie reste stable et en dessous des normes.

Et pour ce qui est du poids, une orientation vers le grignotage de légumes me parait approprié pour caler les petites fringales et certains légumes comme le céleri branche fait naturellement perdre du poids car l'organisme dépense plus d'énergie à digérer cet aliment que celui-ci n'en apporte.

Le sport est un ajustement très important pour stabiliser ton poids. Cela devrait résoudre en partie ta prise de poids actuel qui est surement en lien direct avec la consommait du neuroleptique. Enfin, c'est un médicament qui posséde une action sédative importante.

Il va surement falloir te coucher un peu plus tôt et viser des nuits de 10 heures de sommeil pour que le réveil du matin soit moins problématique. La demie vie de ce médicament est environ de plus de 36 heures, jouer sur l'heure de la prise du soir n'aura donc pas d'incidence sur le réveil du matin ou alors de façon imperceptible.

Enfin, je te conseille de prendre de la hauteur vis à vis du diagnostic L'important est que ce médicament améliore ton quotidien et s'il doit être détourné de son utilité première qui est le traitement de la schizophrénie et de la maniaco dépressionce n'est franchement pas un problème en soi.

Prends soin de toi et Tiens nous au jus de ton évolution, Reck. Aujourd'hui je me sens bien. J'ai vu une amie. Le soleil est de retour et ça fait du bien. Cela dit, je me tracasse toujours pour le travail car je n'ai pas de situation stable. Ça cogite beaucoup dans ma tête à cause de ça parfois.

prise de poids (mauvaise graisse) sous neuroliptique

Pour ce qui est du traitement, j'aimerai bien tenter de demander à ma psychiatre de me diminuer la dose progressivement pour finir par l'arrêter et voir comment ça se passe, comment je me sens tout en gardant quelques cachetons au cas où. Je ne pense pas avoir vraiment besoin de cette molécule pour vivre.

Je ne me sens pas malade. De plus je ne suis pas obligé de prendre ce traitement. Qu'en pensez vous? L' Olanzapine doit s'arrêter progressivement il me semble. Je suis à 10 mg, je ne peux pas l'arrêter comme ça, si? Je veux bien continuer à prendre le traitement si j'en ai réellement besoin mais rien ne m'empêche de vouloir essayer de l'arrêter pour voir si je peux m'en passer.

Sur combien de temps je pourrais observer ça? Peut-être faudrait-il que j'ai un travail stable avant de faire cet essai. Beaucoup de mes vêtements ne me vont plus car j'ai pris du poids. Le matin j'ai parfois du mal à me lever aussi. Bonjour, La psychiatre m'a diminué le traitement.

Tu as quoi comme traitement? Pour quelle raison? Oui je suis d'accord avec toi sur le fait que les psychiatres n'expliquent rien ou pas grand chose. Ton médecin devrait te dire quel est ton problème, c'est pas normale de laisser une personne souffrante dans le vague.

Dans ta démarche d'arrêt prend en considération les risques de psychose "de retrait" moi j'ai eu la chance de passer au travers via xeroquelrisperdal Century rides minnesota Nameles! J'ai été sous Zyprexa et je suis bien content de ne plus le prendre.

Ca ma fait gonfler une brioche 30 kilos en un peu plus d'un anheureusement que j'étais très maigre à la base. Au pire si tu en a marre de la langue de boit des psy tu peux demander l'accès à ton dossier.

Ils n'ont pas le droit de te le refuser. Et si il le font menace les de poursuites pénales. Faites un don Adhérez à l'asso Psychoactif. Plus d'images psychoactives. Appel à témoignage. Nouveaux membres. Ça me trottait dans la tête depuis l'aprem : tiens, et si je me faisais une petite incursion au royaume de Dimitri ce soir?

Ben ouais, bonne idée! Mais pourquoi donc attendre le soir? Ça me semble plus adapté si l'on ne veut pas être dérangé à l'improviste par une Donc pardonnez-moi par avance si je suis un peu maladroite dans mes formulations.

J'avais seulement griffonné à chaud un tas de phrases clés incompréhensibles. Allez savoir pourquoi, je n'ai jamais trouvé la détermination d'en Actualités Graine cannabis 14 décembre Temps de livraison plus long que d'habitude 13 décembre Les vidéos de la semaine l'effet placebo.

Présentation de Psychoactif.

Extrait psychédélique dans Las Vegas Parano. Les derniers champis un p'tit vert pr la nuit Réponse très sensée dans [forum] Quelques questions d'un policier vis à vis des drogues en général Il y a 7h. Ça fait du bien un peu de finesse entre la perche et le poisson! Bettina dans [forum] Trombinoscope Il y a 8h.

Désolée, je n'ai pas les dosages. Petit résumé de ma prise de Zyprexa. Sandra bonjour, J'ai un message d'espoir pour ton Zyprexa, j'ai le cas d'un voisin faisant lui la pathologie "borderline" mais pas de bipo. Il lui a été attribué ce médicament et d'autres aussi.

Sa psy lui avait dit si vous prenez du poid vous les prendrez dans les premiers mois. Il a eu pris 17 kg, mais vu qu'à la base il était tout maigrichon, ça lui a plutot fait du bien, ça la ramené à une taille plutot normal.

Il est de plus très content de son traitement, au départ il ne mangeait pas du tout, il s'est mis un peu plus tard à manger normalement, à ne plus faire de sieste automatiquement. Pour résumer, il est très très satisfait de son Zyprexa. Il est plus calme, moins révolté de la société, moins angoissé.

Devenu Zen le gars. Alors, pour ceux qui parle du Zyprexa avec horreur, et bien je ne peux pas en dire autant de mon voisin.

Zyprexa (olanzapine) : Avis des patients

Moi le zyprexa avait calmé ma crise maniaque mais bon dieu qu'est-ce qu'il m'avait ouvert l'appétit!!!! Je l'avais arreté de moi meme car mon ancien psy ne voulait pas reconnaitre qu'il me faisait grossir! Petit bilan et nouvelle de mon Zyprexa Cela fait donc 3 mois que je l'ai commencé et aucune prise de poids, j'en suis donc très contente pour le moment. Mon nouveau traitement qui marche plutôt bien : Zyprexa 7.

Pourvu que ça dur. Bises à tous. Bonjour Sandra, pour petite info, j'ai un voisin qui est borderline, a été mis sous Zyprexa, et malgré la réputation de ce médicament, il n'y a pas eu de prise de poid, bon je dis pas qu'il va très bien, il a une tendance à être mou, et c'est pas comme ça qu'il était avant, à l'époque ou il travaillait, avant d'être diagnostiqué. Ca prouve que le Zyprexa est bien pour certaines personnes. Mais, ce jeune homme n'est pas bipolaire, que borderline. Ma question est: est ce que je peux guérir du diabète?

Bike rides april 2015

Ce médicament est très efficace contre les rechutes maniaques, il y a une prise de poids car une personne en troubles bipolaires est très actif. Peut-être aussi des problèmes de communication. Je le prend depuis 9 ans. Je suis sous olanzapine 5mg le soir. À suivre……. Bonjour, je prends depuis 2 ans du zyprexa a une dose de 7. Je négocie avec ma thérapeute la baisse de zyprexa, je suis passé de 15 mg au début à 10, puis à 7.

Il est toujours essentiel de le faire conjointement avec la thérapeute. J ai pris ce traitement pendant un an. Je pesais 42 kg, ne prenais jamais de poids. Aujourd hui je pese 60 kilos, kilos surtout au niveau du ventre. On me croit enceinte. Ce traitement fait dormir enormement.

Aujourd hui je suis en phase de sevrage seulement a 5 mg alors qu au debut j etais a 15… et je me sens plus en forme… la psy commence le lacmital…on verra. Les kilos se sont concentrés au ventre. Je veux en changer. ATTENTION : Les descriptions des médicaments, effets secondaires et avis donnés sur cette fiche sont personnels et dépendent de beaucoup de facteurs propres à chaque patient. Les descriptions sont données pour des adultes.