Les trois phases et surtout le neutre ne sont pas reliés à la terre, contrairement aux autres schémas. Les masses utilisateur sont interconnectées normalement et reliées à la terre. Si le premier défaut n'est pas rapidement traité, un second défaut peut apparaitre et s'avérer dangereux, voire mortel. C'est pourquoi on conserve les disjoncteurs. En effet, lorsque le deuxième défaut apparaît, cela entraîne un court-circuit entre 2 phases et donc, dans le pire des cas, un seul des 2 disjoncteurs correspondant aux départs en défaut se déclenche.

Dans ce dernier cas, on se retrouve donc à la situation d'un seul défaut mais avec une productivité diminuée car il faut résoudre impérativement la panne avant de ré enclencher le disjoncteur ou les disjoncteurs si ce sont les 2 qui se sont déclenchés. Afin d'éviter ce cas de figure il est donc nécessaire d'utiliser un contrôleur permanent d'isolement CPI pour signaler un premier défaut.

Ce contrôleur doit signaler le défaut à une équipe de maintenance qui doit partir à sa recherche.

Les normes de sécurité imposent donc la disponibilité permanente d'un personnel de maintenance qualifié sur le site. C'est pourquoi il est fortement conseillé d'interconnecter ensemble toutes les terres d'un même réseau IT et que, quel que soit le régime de neutre, toute installation ne doit comporter qu'une seule terre. L'utilisation de matériel électrique avec des courants de fuite importants capacités parasites entre phase et châssisou en grand nombre va augmenter le courant dans le CPI, au point de présenter des risques d'incendie.

Du fait du caractère flottant du neutre, des perturbations BF de mode commun peuvent être à l'origine de ces surtensions. La localisation d'un défaut est difficile, voire pratiquement impossible dans le cas d'un second défaut sur une même phase. Pour protéger l'installation contre les surtensions la foudre par exemple du côté haute-tension, la norme NF C oblige à placer un limiteur de surtension entre le point neutre du transformateur et la terre non représenté sur le schéma.

Regime it neutre

Toutes ces contraintes expliquent que ce schéma est déconseillé, voire impossible dans les installations domestiques par exemple.

Le conducteur neutre est considéré par la NF C de comme un conducteur actif. Le sectionnement de tous les conducteurs actifs est obligatoire pour la séparation et l'isolement des circuits, en cas d'intervention par exemple. En Schéma IT, il n'est pas conseillé de distribuer le neutre. Cependant il doit être surveillé si sa section est inférieure à celle des conducteurs de phases.

Regime de neutre : Le site de référence sur les régimes de neutre

En cas de surintensité, cette détection doit provoquer l'ouverture du disjoncteur du circuit correspondant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir SLT. Cet article ne cite pas suffisamment ses sources avril Cet article est trop francocentré et nécessite une internationalisation mars Centrale électrique Éolienne Hydrolienne Nucléaire Photovoltaïque Thermodynamique Cogénération Microcogénération Trigénération Production décentralisée Centrale électrique virtuelle Groupe électrogène Hydroélectricité au fil de l'eau.

Appareillage électrique à haute tension Câble électrique à haute tension Compteur électrique Contacteur Courant alternatif Courant continu haute tension Courant triphasé Délestage électrique Effacement de consommation Fil électrique Fréquences des courants industriels Gestionnaire de réseau de transport Interconnexion électrique Jeu de barres Ligne à haute tension Linky Maîtrise de la demande en énergie Phase Poste électrique Pylône électrique Régime de neutre Réseau électrique Sectionneur Smart grid Transformateur de courant de mesure de puissance de tension.

Régime de neutre : TT, TN ou IT

Chauffage électrique Électrolyse Électronique de puissance Machine électrique. La carcasse des appareils côté utilisateur est reliée à la terre. Ainsi, le différentiel qui est un appareil faisant la soustraction entre le courant entrant par les phases et le courant sortant par le neutre. Si cette différence est nulle alors rien ne se passe. Dans notre cas un peu de courant passe dans la terre appelé courant de fuite impliquant une différence entre le courant des phases et le neutre.

Si cette différence dépasse les 30 mA notre réglage alors le différentiel disjoncte. Ce régime est interdit pour des sections de câbles inférieures à 10 mm 2.

En effet, la tension entre les extrémités du conducteur de protection doit rester aussi faible que possible. Le neutre N et le conducteur de protection PE sont séparés. Dans les deux cas, la protection doit être assurée par coupure au premier défaut. Il ne peut pas y avoir plus en cas de défaut. La particularité du régime IT est de continuer à fonctionner en cas de premier défaut.