Le but du régime sera donc d'éviter ces pics d'insuline en supprimant ces mauvais glucides. Même si la perte de poids se fait moins vite dans les mois suivants, elle continue cependant tant qu'on reste en phase 1. Durant cette phase on privilégie les glucides à indices bas inférieur à 50voire très bas inférieur à Les aliments autorisés sont principalement les légumes sauf les carottes cuites, les pommes de terreles légumineuses comme les poispois chichesles lentilles et certaines viandes.

Regime montignac wikipedia

Pendant la deuxième phase quasiment tous les aliments sont permis. Cette phase est celle de stabilisation. Le but est toujours le même, privilégier les aliments à indices bas, mais cette fois-ci les écarts sont tolérés. On parle alors de résultante glycémique d'un repas.

Cette résultante doit être maintenant à environ 50 à chaque repas. Par exemple, on peut manger des pommes de terre, à condition de manger avant 2 à 3 fois plus de légumes à indice bas. Un rapport de l' Ansés en met en évidence des apports en calcium inférieurs aux apports nutritionnels conseillés pendant cette phase [ 1 ].

Régime Montignac – Wikipedia– regime sans effort

Dumesnil, British Journal of Nutrition86,nov. L'avantage mis en avant dans les divers ouvrages est qu'il devient facile de maigrir en mangeant en quantité et en qualitépuisque l'on mange constamment à satiété.

Il faut supprimer les aliments riches en glucides et à IG élevé pommes de terre, betteraves, pain blanc, pâtes fraiches notamment. Les autres aliments contenant moins de glucides sont permis, 2 à 3 fois par semaine, et consommés seuls. Néanmoins, il est possible de manger protéines et lipides à volonté, pourvu qu'ils soient consommés seuls. Les fruits à l'exception de la banane et le chocolat noir sont autorisés comme en-cas.

Michel Montignac

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d' appels de notes. Michel Montignacné le 19 septembre [ 1 ] à Angoulême et mort le 22 août à Annemasse [ 2 ]est un spécialiste de la communication et de la mise en marchéet un auteur français de livres sur la nutrition. Il a adopté, adapté et diffusé un régime d'amaigrissement appelé la Méthode Montignac. Après des études de sciences politiques et une spécialisation en sciences humainesil mène une carrière de cadre supérieur dans l' industrie pharmaceutiquetout d'abord dans les ressources humaines, puis au niveau international en tant que directeur européen.

peut on manger sirop de yacón?

Enil crée la maison d'édition Artulenchez laquelle il publie ses livres. Il est interpellé par des études publiées enet par Crapo [réf.

Ils indiquaient que, pour un contenu en glucide pur identique, l'élévation de la glycémie après le repas était différente, et même très différente, d'un glucide à l'autre, selon que le glucide soit simple ou complexe.

Crapo croit, ainsi, qu'un régime composé exclusivement de glucides qui induisent une faible glycémie, peut avoir une valeur thérapeutique dans le contrôle de la glycémie du diabétique. Il découvre alors qu'un chercheur canadien, Jenkins [ 3 ]a, conjointement aux travaux de Crapo, entrepris de hiérarchiser l'amplitude glycémique de chaque glucide par rapport à une valeur standard, celle du glucoseà qui la valeur est arbitrairement donnée [style à revoir].

Chaque glucide se voit ainsi attribuer son propre index glycémique IG. Il avait 65 ans.