Very, Very Hungry 7. Moonlight In Glory 8.

My Life In The Bush Of Ghosts

The Carrier 9. A Secret Life Come With Us Mountain of Needles Espaces de noms Article Discussion. Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact.

La dernière modification de cette page a été faite le 25 octobre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins cookies Version mobile.

"My Life In The Bush Of Ghosts" - Brian Eno & David Byrne

Février Funk rockrock expérimentalworldbeat. Quand deux musiciens de cette trempe collaborent, ça donne quoi?

Un chef d'oeuvre. Rien de moins. Mais ce n'est pas la première fois que les deux collaborent, et pas la première fois qu'ils accouchent d'un chef d'oeuvre.

Brian Eno, le non-musicien comme il se définit lui-même, a découvert les Talking Heads, groupe mené par le chanteur et guitariste David Byrne, enau moment où ce groupe commence à se faire connaître via ses prestations scéniques au "C.

Perdre son ventre en 1 semaine xbox

Le premier album du groupe, Talking Heads : 77produit par le frangin de Bon Jovi hé ouisort enPsycho Killeravec son refrain et son bridge en français, casse la baraque à frites. L'attitude scénique du plutôt névrosé Byrne mimiques hallucinantes, gestuelle d'épileptique se prenant un cours-jus dans les bras, le mec devait perdre des litres de sueur à chaque concert ; voir le film musical de Stop Making Senseimmense, pour en juger n'est pas de celles qu'on feint d'ignorer ou de minimiser.

My Life in the Bush of Ghosts

Eno lance un appel du pied au groupe via sa chanson King's Lead Hatsur Before And After Science son dernier album 'rock', qui ne l'est qu'à moitié enle titre de la chanson étant une anagramme du nom du groupe. Enil saute le pas : il propose ses services de producteur au groupe, qui accepte. Entre mi et misoit à peu près pendant la période qui donnera Remain In LightEno et David Byrne vont collaborer plus activement, à deux le batteur des Heads, Chris Frantz, joue sur le disque, mais aucun autre membre du groupe, ni Jerry Harrison, ni la bassiste Tina Weymouth et ça donnera My Life In The Bush Of Ghostsalbum étonnant qui tire son nom d'un roman de Amos Tutola paru en Pour des raisons diverses l'album est gorgé de samples, sa production a été assez compliquée rapport à çal'album ne sortira qu'enannée qui verra aussi le premier album solo de Byrne The Catherine Wheelbande originale d'un spectacle de danse sortir et sur lequel Eno joue.

Eno et lui ne recollaboreront pour un album qu'en My Life In The Bush Of Ghostsréédité en CD avec 7 bonus-tracks crédités comme étant la face C de l'album histoire de dire qu'il ne faut pas négliger ces bonus-tracks, qui font passer l'album de 39 à 60 minutesest un album étrange. Un de ses morceaux, le premier de la face B, Qu'ransera, enviré, définitivement, de l'album et remplacé par Very, Very Hungry.

Rh regiment libretto

Qu'ran contient des samples de chants coraniques. Une association islamique britannique portera plainte auprès de Byrne et Eno pour blasphème, et les deux compères, ne voulant pas foutre la merde, décideront de retirer définitivement le morceau dès la future réédition de l'album.

La présence, à la base, de ce morceau n'est pas anodine : plusieurs morceaux RegimentA Secret LifeThe Carrier contiennent des samples de musiques ou de vocaux orientaux, en arabe, des chants libanais par Samira Tewfik ou Dunya Yunis.

Theory of international regimes

D'autres contiennent des samples de voix d'animateurs de radio America Is Waitingou d'évangélistes radiophoniques Come With Usmême un exorciste The Jezebel Spirit! Pas de chant à proprement parler, on n'entend ni la voix de Byrne ni celle d'Eno. Les deux se contentent d'être musiciens, jouant à peu près de tout ils sont tous deux crédités à la guitare, basse, claviers, batteriemais s'étant tout de même entourés de plusieurs musiciens : Chris Frantz et John Cooksey batterieJames Mingo Lewis stickSteve Scales percussionsBusta Jones basseBill Laswell idem