Un AVC peut provoquer une raideur musculaire, des spasmes ou une tension articulaire dans le bras ou la jambe touché eaccompagné e s de douleurs et d'un positionnement anormal du membre. Par conséquent, l'utilisation du bras ou de la jambe dans les activités de la vie quotidienne ou l'application de soins au membre touché peut se révéler difficile.

Les traitements de la spasticité peuvent consister à injecter de la toxine botulique et d'autres médicaments qui paralysent les muscles touchés.

Soins pour maigrir des cuisses jaunes

Suite à ces injections, un programme de rééducation multidisciplinaire MD généralement dispensé par au moins deux professionnels de santé est fréquemment prescrit. Les interventions peuvent inclure des étirements, le port d'une attelle, l'entraînement à la marche, des exercices répétitifs d'usage du bras pour effectuer différentes tâches et l'orthothérapie. Ces thérapies visent à réduire la spasticité afin d'améliorer l'usage ou le positionnement d'un membre ou de faciliter les soins du membre touché.

Les résultats de ces programmes privilégient l'atteinte d'objectifs fonctionnels qui sont importants pour les personnes affectées dans leur vie quotidienne. Nous avons inclus trois études pertinentes dans la revue étudiant différents types d'interventions de rééducation MD suite à des injections de toxine botulique dans les bras de 91 adultes ayant été victimes d'un AVC.

Il y avait des preuves de qualité médiocre concernant un usage forcé et intensif du bras touché pour améliorer la spasticité et des preuves de qualité très médiocre concernant le port d'une attelle au coude dans le cadre d'une ergothérapie. Nous n'avons identifié aucune étude portant sur la rééducation MD chez des enfants atteints de spasticité post-AVC ou suite à des injections d'autres médicaments.

Les résultats de la présente revue sont limités en raison du nombre réduit d'études présentant des défauts méthodologiques.

Soin visage sucre

D'autres recherches devront définir les modalités de rééducation et les traitements de prise en charge de la spasticité les plus efficaces suite à un AVC. Au mieux, il y avait des preuves médiocres concernant l'efficacité d'une rééducation MD en milieu ambulatoire dans l'amélioration de la fonction active et des handicaps suite à un traitement par BoNT de la spasticité d'un membre supérieur chez des adultes ayant été victimes d'un AVC chronique.

Les types optimaux modalités, approches thérapeutiques et contextes et les intensités des traitements visant à améliorer l'activité fonction active et passive d'adultes et d'enfants présentant une spasticité post-AVC, à court et long terme, sont indéterminés.

D'autres recherches seront nécessaires pour enrichir les preuves disponibles dans ce domaine. La spasticité peut toucher les victimes d'AVC car elle limite leurs activités, alourdit le fardeau de l'aidant, provoque des douleurs et détériore la qualité de vie QdV.

Programmes de rééducation multidisciplinaire suite à un traitement de la spasticité post-AVC

Toutefois, la base de preuves concernant l'efficacité d'une rééducation MD reste peu claire. Évaluer l'efficacité de la rééducation MD, suite à un traitement par BoNT et d'autres traitements focaux intramusculaires comme le phénol, à améliorer les limitations d'activités et d'autres résultats chez des adultes et enfants atteints de spasticité post-AVC.

Examiner les contextes, les types et les intensités des programmes de rééducation qui sont efficaces. Les muscles lisses et la transmission cholinergique des glandes sudoripares sont bloqués pendant six à neuf mois.

Service de neurologie

Après cette période, la synapse retrouve son activité originelle. La prise en charge clinique des patients avec des troubles spastiques focaux implique toujours une collaboration multidisciplinaire. Un accord doit être trouvé entre les objectifs du thérapeute et les attentes du patient. Ces produits se différencient les uns des autres par leurs unités de dosage.

Toxine botulique : tout savoir en 10 questions

La toxine botulique en neuroréhabilitation — utilité actuelle Christian Kätterer. Rev Med Suisse ; volume Téléchargez le PDF. Figure 1. J Rehabil Med 35 [Medline].